ePrivacy and GPDR Cookie Consent Script by Cookie Consent

Antiquité

Les premières traces du vignoble du Jurançon remontent à l’époque romaine. cette origine antique de la tradition viticole en Béarn est confirmée par des mosaïques gallo-romaines découvertes à Jurançon, représentant de la vigne.

Juransoo

Moyen âge

Au Moyen-Âge, la culture de la vigne se poursuit. Le recensement réalisé sous Gaston Fébus en 1385 témoigne du développement de la vigne dans la région et met en lumière le noyau historique du vignoble dans le secteur actuel dit de la « Chapelle de Rousse ». C’est à cette époque que le mot « juransoo » apparaît.

988

1ère transaction répertoriée de vins de Jurançon à l'abbaye de Saint-Vincent à Lucq-de-Béarn.

Mansenc

1538

Arrivée des termes « Mansenc » et achat d'une vigne à Jurançon par Henri d'Albret (Henri II de Navarre).

Bi do rei

1553

Baptême d'Henri IV. C’est le Roi Henri IV qui offre au Jurançon ses lettres de noblesse. La légende veut qu’à sa naissance son grand-père lui fît boire quelques gouttes du vin de Jurançon avant de lui frotter les lèvres avec une gousse d’ail, pour fortifier le corps et l’esprit.

Rei do bi

1555

Expansion du Jurançon sur les coteaux de Gan, Jurançon et Saint-Faust.

XVIe XIXe

Les crises sociales, agricoles, et économiques plongent le Jurançon dans un profond sommeil. À l'entrée de la première guerre mondiale, le vin de Jurançon semble destiné à disparaître pour bientôt n'être plus qu'une légende.

1850 1900

Disparition d'une partie du vignoble atteint de maladies de la vigne (phylloxéra notamment). Perdition de la qualité du vin.

1920 1936

Renaissance du Jurançon et retour à la tradition. C'est au moment où l'on n'y croyait guère plus que des hommes passionnés se sont évertués à sortir le Jurançon du "coma" - au nom de son glorieux passé. Ils revendiquent auprès des vignerons un retour à la tradition de la qualité : ensemble, ils déterminent les cépages et les méthodes de vinification les mieux adaptées au terroir, et mettent en place la toute première délimitation géographique du jurançonnais…

AOC
Jurançon

1936

Ce long travail de reconstitution qualitative du vignoble est récompensé dès 1936 avec la création de L'AOC "Jurançon" (uniquement pour le vin blanc moelleux), l’une des 1ères Appellations d'Origine Contrôlée. L'AOC "Jurançon Sec" arrive beaucoup plus tard, en 1975, alors que la mention "Vendanges Tardives" (la seule en France avec l'Alsace, et depuis les Coteaux du Layon) est obtenue en 1994.

1975

Création de l’AOC Jurançon sec.

La route
des vins

1994

Obtention de la mention « Vendanges Tardives » (la seule en France avec l'Alsace, et depuis les Coteaux du Layon).

1986 2018

Après une aventure coopérative, certains précurseurs imaginent une autre dynamique et se fédèrent au travers de l’association de la “Route des Vins de Jurançon”. Depuis sa création en 1986, le collectif des vignerons indépendants et négociants de l’AOC Jurançon n’a cessé d’étendre son champ d’action, avec une mission inchangée : assurer le rayonnement de l’appellation.

2018

L'association est rebaptisée « Les Vignerons du Jurançon ».

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

© Vignerons du Jurançon 2019