ePrivacy and GPDR Cookie Consent Script by Cookie Consent

Dégustation

Les conseils du sommelier

La structure et la sève des Jurançon secs, l'équilibre et la vivacité des Jurançon moelleux, en font des vins de gastronomie qui trouvent bonne place à table dans bien des circonstances.

Les Jurançons secs

À 8°-10°C pour les vins jeunes, avec coquillages, crustacés, poissons grillés, poissons au four, en sauce.

Pour les vins plus vieux : 10°-12°C avec saumon, truite de montagne, pibales, coquilles St Jacques…, mais aussi en apéritif, en entrée ou avec charcuterie, omelettes aux asperges, piperade, fromage de chèvre.

Les Jurançons

À 10°-12°C dès l'apéritif, puis avec le foie gras (foie mi-cuit de canard), le saumon fumé, mais aussi avec de la viande blanche en sauce, le fromage de brebis des Pyrénées, et le roquefort.

Durée de conservation

Selon la sélection des raisins, la vinification et l'élevage, ils s'apprécient jeunes ou acquièrent la structure nécessaire à une longue garde.

Les vins jeunes : mis en bouteille dans l'hiver qui suit la récolte, à boire dans les 2 ou 3 ans pour profiter du fruit et de la fraîcheur.

Les grands vins : 2 ans d'élevage avant mise en bouteille, vins aptes à un long vieillissement : 5 à 10 ans pour les secs qui acquièrent un bouquet d'une rare distinction, 15 à 25 ans pour les moelleux qui deviennent une véritable liqueur au bouquet puissant et somptueux.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

© Vignerons du Jurançon 2020